M. Craig ETCHESON

Le Professeur Craig Etcheson a été appelé à témoigner en tant qu'expert sur la mise en œuvre de la politique du Parti Communiste du Kampuchea (PCK). Le professeur Craig Etcheson a décrit la structure de commandement du PCK, identifié le Comité central comme son "organe le plus puissant" et le Comité permanent comme son organe exécutif, exerçant un "contrôle total sur le gouvernement".

Il a dit à la Chambre de première instance que les organes du Kampuchea Démocratique ont été organisés sur une base d'autorité hiérarchique absolue et que le Centre du Parti exerçait un contrôle centralisé de la communication. Il a décrit l'idéologie du PCK comme étant basée sur les principes du «centralisme», du «collectivisme», et de la «maîtrise de indépendance». Le professeur Etcheson a ensuite décrit S-21 comme étant l'une des sphères la plus importante dans la pyramide du pouvoir du KD.

Il a soutenu que S-21 était un centre de sécurité unique pour plusieurs raisons: il avait le pouvoir d'arrêter des individus dans l'ensemble du territoire, il a été conçu pour détruire les individus les plus gradés, il avait le plus grand nombre de membres du personnel, les confessions et les procédures d'interrogatoire étaient beaucoup plus élaborées, et son président rapportait directement à l'échelon supérieur sur une base quotidienne. Le professeur Etcheson a décrit l'accusé comme un innovateur, un créateur, un développeur et un appliquant des méthodes de fabrication des aveux très détaillées extraites sur de longues périodes de temps. Il a fait valoir que des purges avaient été toutes deux entraînés par la paranoïa du Comité Permanent du PCK et le zèle de l'accusé. Il a en outre identifié l'Accusé comme enseignant principal de techniques de torture.

  • Witness acronym :
  • Age at the time of testimony :
  • Appeared as :
  • Cases : Dossier n° 001
  • Date(s) of testimony :

Transcript from testimony

Video recordings